The Gleaner
Art de vivreArt de vivre

La Foire de Havelock fête ses 150 ans sur deux jours

Le 150e anniversaire de la Foire de Havelock a été célébré en grande pompe avec des activités étalées sur deux jours pour la première fois dans l’histoire de l’événement. Et même s’il ne pleut jamais à la foire de Havelock, cette année, sous un soleil de plomb, les foules ont été réchauffées par des températures frôlant le record. « Cela faisait des années que nous n’avions pas eu un tel événement », a déclaré Keith McAdam, président de la Foire de Havelock, en référence notamment à l’affluence, qui a probablement dépassé les 2000 visiteurs pour la seule journée du samedi.

 

Les familles ont pu profiter de jeux d’eau et de nombreuses autres activités sous un soleil de plomb lors de la 150e édition de la foire de Havelock les 10 et 11 septembre PHOTO Sarah Rennie

 

« Il y avait encore beaucoup de place pour tout le monde », ajoute-t-il, notant que le conseil d’administration est très heureux de la décision de passer à une foire de deux jours, car cela ouvre la porte au soutien du ministère provincial de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). « C’était beaucoup de travail pour les directeurs, mais au bout du compte, le plaisir de voir les enfants et les gens s’amuser, eh bien, ça valait chaque goutte de sueur », disait-il en riant.

 

Le spectacle de chevaux a attiré la foule malgré la chaleur PHOTO Sarah Rennie

 

La foire a présenté un concours hippique exceptionnel avec 36 chevaux inscrits dans des épreuves comprenant des classes d’équitation ainsi que de gymkhana, qui ont ravi la grande foule venue assister à la foire. Cette année, deux prix spéciaux ont été décernés : le Prix Lynne Sample pour l’esprit sportif, qui a été attribué à Hayleigh Tannahill, et le Prix de participation Gerry Binette, remporté par Madison Ngals. Selon l’organisateur David Brisebois, Gerry Binette était un cavalier bien connu qui a été juge aux compétitions de la Foire de Havelock pendant de nombreuses années avant sont décès au printemps. Le prix en sa mémoire est décerné au cavalier qui démontre le mieux la joie pure de monter à cheval.

 

Les sœurs Saydie et Eva ont dégusté des plats classiques de la foire tout en regardant le concours de bétail 4-H PHOTO Sarah Rennie

 

La foire a également présenté une bonne exposition 4-H et de bétail, une musique en-direct exceptionnelle, interprétée par des talenteux musiciens locaux tel Ryan McNally et Emily Triggs, de l’excellente nourriture, des initiatives agricoles du MAPAQ, des kiosques d’information tenus par des organisations communautaires et des activités pour les enfants.

 

Les cornemuseurs de l’Elgin and District Pipe and Drums band ont joué devant une foule reconnaissante réunie près de la scène pour un après-midi d’excellente musique. PHOTO Maelle Ward

 

« C’est une foire spéciale » , admet M. McAdam, en précisant qu’il ne connaît aucune autre foire traditionnelle qui ait travaillé aussi fort pour rester fidèle à ses racines agricoles.

Latest stories

Un château hanté ouvre ses portes pour l’Halloween à Hemmingford

Une nouvelle série de six projections avec Ciné-Cinéma

Donald Roberge

Près de 40 années de musique : La Chorale Madrigal n’est plus

Karen D'Aoust

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !