The Gleaner
Agriculture

Un premier été de mise en marché au Vignoble Leblanc


Callan Forrester
Traduit par Iris Delagrange
 


Le Vignoble Leblanc, situé à Saint-Anicet, a ouvert ses portes cet été pour sa première saison de vente et saura certainement combler tous vos besoins en matière de vin pour l’automne. Le vignoble a été exploité essentiellement à des fins personnelles au cours des 20 dernières années et les propriétaires sont donc ravis d’offrir leurs produits au public pour la première fois cette année.

Caroline Leblanc, l’une des propriétaires, explique que ce vignoble a commencé plus comme un passe temps que comme une entreprise : « Mon père, après avoir mis fin à la production laitière, voulait rester occupé. En 1998, il a planté ses 200 premières vignes ; il en a planté environ 1000 en tout. Il utilisait les raisins pour produire quelques bouteilles de vin pour sa consommation personnelle ainsi que pour offrir des cadeaux à ses amis ». 
Ces dernières années, Mme Leblanc et son mari, Bernard Jalbert, ont transformé le fonctionnement de ce vignoble : « Lorsqu’il est décédé il y a 7 ans, j’ai voulu devenir moi-même viticultrice. Nous nous sommes donc entourés d’agronomes et de conseillers viticoles afin de maîtriser pleinement cet art. En 2016, il a fallu rénover la grange pour la transformer en cave, acheter des cuves en inox et de nombreux autres équipements. En 2017, nous avons planté 6 700 plants supplémentaires et on a obtenu notre permis de vente de vin artisanal en octobre dernier (2020) ». Mme Leblanc et M. Jalbert sont tous deux enseignants en plus de leur travail au niveau du vignoble, une situation qui peut être « complexe et ardue », admet-elle. On manque souvent de temps pour effectuer toutes les tâches (taille, désherbage, relevage, effeuillage) ».

Cette saison, de nombreux vignobles et exploitations agricoles de la région ont été soumis à un stress important en raison du gel printanier. Heureusement, le Vignoble Leblanc n’a été que très peu touché par cette situation et depuis le 5 juin, ils sont ouverts au public les fins de semaine de 11 h à 17 h. Deux de leurs vins (un rouge et un blanc) sont également disponibles au restaurant Citron et Basilic à Huntingdon.

 

Jalbert sont prêts à accueillir les visiteurs dans leur vignoble de Saint-Anicet. PHOTO  Courtoisie du Vignoble Leblanc.
Caroline Leblanc et son partenaire Bernard

 

L’an dernier, le Vignoble Leblanc a pu produire plusieurs types de vins : «  Nous avons produit environ 2000 bouteilles de 5 cépages différents : Un blanc issu de vignes rustiques appelé Pas Compliqué, un rosé appelé Perle Grise, une vendange tardive, un pinot noir et un pinot gris. Nous sommes très fiers de ces vins ». Cet automne, ils ont également introduit un rouge appelé Frontenac à Laguerre.

Mme Leblanc attribue à la région et au climat le mérite d’avoir contribué à créer un environnement unique pour la production de vin : « L’emplacement, le terrain et le fait qu’il s’agisse d’une région très agricole ont aidé. Il n’y a pas beaucoup de vignobles dans notre région. Nous sommes au sud du lac Saint-François. Il y a beaucoup de journées chaudes, c’est l’une des régions les plus chaudes du Québec selon les années ; ce climat chaud est l’élément qui nous démarque ».
 La COVID a définitivement mis à rude épreuve un grand nombre de nos entreprises locales. Le Vignoble Leblanc est néanmoins prêt à accueillir le public : « Nous devons commencer à visiter les gens qui nous entourent.

La COVID nous a rendus si isolés et si concentrés sur les achats en ligne que nous avons besoin de retrouver les gens. La beauté d’un vignoble est que nous sommes à l’extérieur. Nous pouvons se voir sans être trop près l’un de l’autre ».

La beauté de la visite des vignobles locaux est qu’il y en a pour tous les goûts : « Tant de vignobles au Québec sont des vignobles minuscules, ce qui nous permet d’avoir différentes sortes de vin à chaque emplacement et d’avoir une diversité de vins que l’on peut goûter et non pas d’avoir un produit uniforme partout comme dans une épicerie ». C’est une expérience unique que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

À partir du 18 septembre, le Vignoble Leblanc organisera des vendanges hebdomadaires le samedi, qui sont ouvertes à la communauté. Celles-ci se dérouleront jusqu’au 16 octobre et auront lieu de 8h30 à 16h. Ces événements sont entièrement exécutés par des bénévoles, et un souper et une dégustation de vin seront donc offerts aux cueilleurs à la fin de la journée de travail afin de les récompenser. L’inscription se fait via la page Facebook du Vignoble Leblanc; assurez-vous d’y jeter un coup d’œil afin de participer à cette opportunité inusitée !

Latest stories

Des agriculteurs locaux reconnus au 9e Gala Agristars

Sarah Rennie

2e édition du Festival d’Automne pour la LBA

Iris Delagrange

Nouvelle formule pour la Journée portes ouvertes de l’UPA sur les fermes du Québec 

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Vous pouvez profiter de 4 articles par mois gratuitement, mais si vous êtes affamés de nouvelles de la région , nous vous encourageons à "acheter local" et aider à soutenir votre source de nouvelles locales.

Notre communauté, notre journal !

Recevez l'édition imprimée par courrier  (accès numérique complet inclus)

pour seulement 60 $ par an.

L'accès numérique seul ne coûte que 40 $ par an.