The Gleaner
Art de vivre Art de vivre

Une autre alternative aux énergies fossiles : l’huile à patates frites

Une autre alternative aux énergies fossiles : l’huile à patates frites Dans le Haut-St-Laurent, la Coopérative Les Jardins de la Résistance a livré durant 8 ans ses légumes à Montréal dans un Econoline carburant à l’huile de friture récupérée dans les restaurants. C’est loin d’être une solution facile car il faut d’abord faire soi-même la modification. Ensuite, l’approvisionnement en huile, malgré l’abondance de cantines dans la région, n’était jamais garanti. Puis, il fallait ramener cette huile à la ferme, la faire décanter dans des barils de 2 à 3 semaines pour ensuite la filtrer. Ça demandait d’être bien installé, d’y mettre du temps et d’être convaincu que ça en valait la peine. Étaitce écologique? Dans un certain sens oui, car on réutilisait quelque chose qui était considéré comme un déchet mais cela causait tout de même des émissions, puisque l’on brûle de l’huile. Depuis 3 ans, on a finalement opté pour un camion au Diesel parce que l’Econoline se faisait trop petit mais aussi, pour se faciliter la vie.

(MM)

Latest stories

La caricature d’Eric Serre 18 mai 2022

Eric Serre

Photo de la semaine 18 mai 2022

The Gleaner

Jean-Pierre Mack, auteur-courage, lance son livre grâce au Centre de Formation de Huntingdon

Iris Delagrange

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Vous pouvez profiter de 4 articles par mois gratuitement, mais si vous êtes affamés de nouvelles de la région , nous vous encourageons à "acheter local" et aider à soutenir votre source de nouvelles locales.

Notre communauté, notre journal !

Recevez l'édition imprimée par courrier  (accès numérique complet inclus)

pour seulement 60 $ par an.

L'accès numérique seul ne coûte que 40 $ par an.