The Gleaner
Opinion

Voter en santé, les données en main

L’alliance inédite qui a vu jour dans les dernières années est à la croisée des chemins. L’élection qui vient est probablement la dernière occasion de faire pression sur votre candidat préféré pour qu’il se souvienne et donne suite à la grande mobilisation unanime dans notre circonscription.

Je vous rappelle que les entreprises, les syndicats, les municipalités, les agriculteurs, les groupes communautaire et plus de 7000 citoyens se sont unis pour s’opposer à la fermeture de 10 services à l’Hôpital du Suroît.  Déjà, cette centralisation des services vers le futur Hôpital de Vaudreuil a eu pour effet de faire migrer tous les services de gynécologie vers le territoire de Vaudreuil Soulange. Inquiétant!

Hier soir, 21 septembre, le comité qui coordonne la mobilisation a déposé une étude lapidaire qui souligne hors de tout doute que cette décision aurait des impacts catastrophiques si elle était maintenue. Ainsi, l’étude réalisée par l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques affirme clairement « Tous les indicateurs analysés dans ce rapport tendent à démontrer que le transfert de services aura des effets néfastes sur les populations du territoire les plus vulnérables [lire de la Montérégie-Ouest] sur les plans socioéconomique et sanitaire. Les populations les plus touchées seront celles qui sont économiquement défavorisées, les personnes âgées, les femmes et les enfants.»

Au moment d’écrire ces lignes nous avons encore espoir que le processus de consultation liée à l’organisation d’un premier plan clinique pour l’ensemble du CiSSS-Mo permettra de convaincre l’organisation de maintenir voire améliorer la proximité des services menacés et de l’ensemble de l’offre de service. D’autant que leur consultation publique a aussi été claire, pour le Haut-Saint-Laurent : Les personnes consultées estiment être « dépendantes des services de l’Hôpital du Suroît » et font part d’une forte préoccupation face à la possibilité que des services de cet hôpital ferment, en particulier pour les femmes et les personnes âgées. Elles souhaitent plutôt que les services de l’Hôpital du Suroît soient conservés et modernisés, tout comme ceux de l’Hôpital Barrie Memorial. »

Cela dit, il nous apparaissait encourageant que le calendrier de réalisation permette un rapport d’étape de cette démarche en pleine campagne électorale. Ceci aurait parmi de réconforter cet espoir en ce processus alors que, je le rappelle nous en sommes à la croisée des chemins. Malheureusement, cette présentation a été reportée au 5 octobre. En espérant que ce ne soit pas de mauvaise augure.

Latest stories

Quand les gens oublient la bienveillance

Invité - Opinion

Saviez-vous que le Gleaner vous appartient ?

Hugh Maynard

Ce casse-tête aux pièces manquantes

Invité - Opinion

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !