The Gleaner
Opinion

Quand les gens oublient la bienveillance

Je m’appelle Lyne Leboeuf, coordonnatrice du service CAAPA de l’AQDR Valleyfield-Suroît couvrant la Montérégie Ouest dont le Haut-Saint-Laurent. Nous aidons et accompagnons en défense de droits les personnes de 50 ans et plus et leurs proches. Malheureusement, nous rencontrons beaucoup de situations où les personnes aînées ne sont pas respectées soit par un proche, un voisin, un employé, des étrangers, etc. Nous appelons cela de la maltraitance. La société devrait plutôt prendre soin des aînés pour qu’ils puissent garder le pouvoir sur leur vie et vivre dans la dignité.

Qu’est-ce que la maltraitance?
Selon l’Organisation mondiale de la santé, « Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, intentionnel ou non, se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée ».

Il y a sept types de maltraitance soit :
psychologique, ex : faire du chantage affectif, montrer de l’indifférence;
physique, ex :bousculer, frapper, priver de conforts raisonnables de confort ou de sécurité;
sexuelle, ex : faire des agressions sexuelles, privé d’intimité;
matériel ou financière, ex : détourner des fonds ou des biens, demander un prix excessif pour des services rendu;
organisationnelle, ex : avoir une capacité organisationnelle réduite, offrir des services inadaptés aux besoins;
âgisme, ex : imposer des restrictions ou des normes sociales en raison de l’âge, infantiliser;
violation des droits, ex : refuser de reconnaître les capacités de la personne, refuser le droit de recevoir des appels téléphoniques ou de la visite.

Les personnes aînées qui sont en situation de maltraitance vivent souvent un sentiment de honte ou ils craignent de perdre l’affection d’une ou des personnes qui les abusent et refusent de dénoncer. Nous observons aussi que des personnes ne se rendent pas compte du tort qu’ils subissent.

La sensibilisation est la meilleure façon pour que les personnes aînées puissent se sortir d’une situation inacceptable. Restez informés pour aider les aînés à se protéger. Écoutez-les au lieu de les contredire. N’hésitez pas à demander de l’aide auprès d’organismes susceptibles de vous aider et vous accompagner afin de trouver des pistes de solution.

Poser des gestes de bientraitance envers les personnes aînées est signe d’une société saine. Permettez leurs d’avoir le pouvoir sur leur vie et de vivre dans la dignité.

Lyne Leboeuf
Coordonnatrice du service
CAAAPA de l’AQDR Valleyfield-Suroît

CAAPA : Centre d’aide et d’accompagnement aux personnes aînés et leurs proches
AQDR : Association Québécoise de défense des droits des personnes Retraitées et préretraitées.

Latest stories

Opinion : La violence envers les femmes n’est pas acceptable, sous aucune forme. 

Invité - Opinion

Évoluer avec le Gleaner: Renouvelez votre abonnement pour soutenir la distribution de nouvelles locales de qualité

The Gleaner

Rendre sa grandeur au Gleaner: Les reçus fiscaux de l’ARC sont désormais disponibles pour les dons

The Gleaner

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site.

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram
WhatsApp

Profiter de 4 articles par mois gratuitement !

Notre communauté, notre journal !

Édition imprimée et accès numérique

L'accès numérique seul

pour seulement 60 $ par an. 

ne coûte que 40 $ par an.

Les dernières nouvelles et les nouvelles communautaires sont toujours gratuites !